organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

Comment s’organiser quand on va changer de travail ?

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

8 conseils pour gérer au mieux votre temps avant votre reconversion

Merci à Claire Magdonnal, CMaRédac, rédactrice web, qui a rédigé cet article invité.

Ça y est, vous vous lancez enfin : vous avez décidé de changer de travail ! Votre projet de reconversion professionnelle est bien avancé, vous y avez longuement réfléchi. Après des années à subir des conditions de travail qui ne vous convenaient pas, vous avez trouvé votre voie et êtes prête à sauter le pas. Vous voulez devenir actrice de votre vie. Gare toutefois à la procrastination, vous avez encore de nombreuses étapes à franchir avant de devenir votre propre patronne ! Voici mes 8 conseils pour préparer au mieux la transition ces prochains mois.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

Comment gérer l’administratif ?

Une bonne organisation sera une des clés de la réussite pour bien préparer votre transition. Afin de venir actrice de votre destin, je vous en présente ci-dessous les étapes incontournables.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

1. Je m’organise

Vous avez du pain sur la planche pour mener à bien votre projet ! Avez-vous pensé à toutes les formalités administratives ? Vous allez quitter votre poste actuel mais n’oubliez pas les démarches pour créer votre entreprise !

Vous prévoir un peu de temps sur votre projet dans la semaine, quelques heures sans les enfants par exemple, vous semblera bientôt indispensable pour avancer sereinement et ne rien oublier.

Essayez également de planifier les actions que vous devrez accomplir avant le grand saut et de les prioriser. Un rétroplanning est un outil particulièrement intéressant pour mieux anticiper vos tâches et peut être réalisé facilement, avec un tableur par exemple.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

2. Je me forme

Vous avez vraiment envie d’avancer, vous croyez dans votre projet. Mais êtes-vous certaine de posséder toutes les compétences nécessaires à votre reconversion professionnelle ? Celles relevant de votre futur métier tout comme celles qui vous permettront de devenir indépendante, de créer et de gérer votre micro-entreprise ?

Votre Compte Personnel de Formation (CPF) est un outils pertinent qui vous permet, tout au long de votre vie de salariée et à votre propre initiative, de financer une ou plusieurs formations certifiantes ou qualifiantes. C’est le nouveau Droit Individuel à la Formation (DIF).

Pôle Emploi propose également de nombreux accompagnements individualisés que vous pouvez retrouver sur sa page.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

3. J’anticipe mon départ

Même si votre décision est prise, ce n’est pas si facile de quitter votre poste actuel. Vous devrez en informer votre hiérarchie et votre service Ressources Humaines, négocier votre départ – le mieux serait une rupture conventionnelle –, vous mettre d’accord sur une date, etc.

Et il ne faut pas négliger le fait que vos conditions de préavis dépendent de plusieurs facteurs et doivent respecter plusieurs conditions (la durée peut dépendre de votre contrat de travail, de votre convention collective etc.).

C’est pour vous accompagner de manière individualisée, en tenant compte de vos besoins, que j’ai créé mon coaching individualisé de négociation de rupture conventionnelle.

rupture conventionnelle reconversion professionnelle organisation changer de travail

4. J’assure ma tranquillité financière

Si vous ne vous êtes pas encore projetée sur votre business plan, c’est le moment d’agir ! Pour ne pas avoir peur de changer de travail, il est primordial d’anticiper les évolutions de votre projet. L’idéal est de disposer de fonds propres, qui vous permettraient d’avancer sereinement. Mais cela n’est malheureusement pas toujours possible, ou suffisant.

Des solutions existent, en fonction de votre profil : le « love money » (argent mis à disposition par vos proches), le « crowdfunding » (financement participatif via internet), les emprunts auprès des banques évidemment, mais également certaines aides et subventions. Pour plus de précisions, je vous renvoie vers le site du ministère de l’Économie. Vous trouverez également des idées supplémentaires dans mon article sur l’entrepreneuriat au féminin.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

Comment changer de travail l’esprit léger ?

Le plus dur sera sans doute de garder un équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle. La transition ne s’effectuera pas du jour au lendemain ! Surtout, ne restez pas seule dans votre parcours de reconversion.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

5. Je reste zen pour créer ma micro-entreprise

Pour de nombreuses raisons, le statut de la micro-entreprise est idéal pour démarrer son activité rapidement et avec un risque financier minimal. C’est un régime de base qui répond à des critères de création adaptés. Par exemple, sous certains seuils de revenus, la TVA peut ne pas être déclarée, facturée ou récupérée. La périodicité de votre déclaration à l’URSSAF peut être ajustée en fonction de vos besoins.

Toutefois, il est impératif de bien respecter toutes les obligations légales de ce statut pour avancer sereinement dans votre projet. C’est pourquoi je propose un accompagnement individualisé et complet qui vous permettra d’en connaître toutes les règles fiscales, sociales et juridiques : ma micro entreprise de A à Zen !

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

6. Je constitue mon réseau professionnel

Que vous restiez dans le même domaine d’activité (pour vous mettre à votre compte par exemple) ou que vous fassiez une reconversion totale, vous aurez besoin de faire connaître votre activité. Pour cela, je vous conseille de vous renseigner au mieux sur vos futurs concurrents, sur vos homologues, sur vos fournisseurs, etc. Vous pouvez participer à des salons, des rencontres, des forums… organisés où vous souhaitez vous installer.

De nombreux partenaires peuvent vous accompagner dans votre projet : BpiFrance, votre chambre de commerce et d’industrie, les Boutiques de Gestion d’Entreprises (BGE), votre banque… Les réseaux sociaux sont également de très bonnes sources d’information pour mieux connaître le secteur.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

7. Je ne reste pas seule

Surtout, ne restez pas seule. Même si votre projet est individuel, d’autres que vous sont forcément passées, ou passent encore, par la même situation de transition. À défaut que vous aider (toutes les situations sont différentes), ces personnes pourront tout simplement vous comprendre, vous écouter. Vous pouvez rejoindre des groupes d’entrepreneur(e)s sur les réseaux sociaux, dont certains sauront vous inspirez, vous guider. Des podcasts très pertinents existent également.

Votre famille, vos amies peuvent également vous apporter leur soutien et certaines réponses qui vous échappent. Cela peut même être l’occasion de découvrir certaines facettes de leur vie que vous ignoriez !

Vous pouvez enfin vous faire accompagner dans le cadre d’un coaching 100% individualisé, au cours duquel je saurai répondre à vos interrogations.

organisation reconversion professionnelle changement de travail rupture conventionnelle entrepreneuriat femme

8. Je prends du temps pour moi

Vous ne comptez plus le temps passé sur votre ordinateur à la recherche d’informations, vos heures en formation, chez votre banquier, vos jours de démarchage ? Il est temps de faire une pause.

Ce temps, vous ne le rattraperez certes pas, il ne sera pas « utile ». Mais il vous permettra de souffler, de penser à vous, de vous faire un peu plaisir. Car vous le méritez.

Une sortie au parc avec les enfants, une soirée ciné avec les copines, une escapade en amoureux… voilà ce qu’il vous faut pour vous ressourcer ! Et vous retournerez ensuite dans vos démarches l’esprit léger, prête pour de nouvelles aventures. Qui sait quand vous trouverez à nouveau le temps de faire une autre coupure une fois que votre projet sera véritablement lancé ?

Voilà, maintenant vous visualisez mieux les marches à franchir ces prochains mois, pour avancer sereinement dans vos démarches pour changer de travail. N’hésitez surtout pas à approfondir certains sujets pour vous sentir plus sereine dans votre reconversion. Chaque parcours est différent et dépend de votre situation individuelle. En cas de question ou de doute, vous pouvez également me contacter pour profitez d’une séance découverte totalement adaptée à vos besoins. Et maintenant… lancez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *